Le Bosco Verticale de Milan : un exemple d’architecture éco-responsable

Le Bosco Verticale de Milan : un exemple d’architecture éco-responsable

Le Bosco Verticale de Milan : un exemple d’architecture éco-responsable

Le Bosco Verticale de Milan, plus qu’un chef-d’œuvre architectural, est-ce qu’on pourrait appeler« un véritable exemple d’immersion de la nature dans l’environnement urbain ». Le Bosco Verticale,  ou « bois vertical » en français, est un complexe architectural de deux tours faisant 76 mètres et 110 mètres de hauteur.

Le projet Bosco Verticale : quand la forêt s’implante en plein centre-ville

bosco-verticale.jpg

Le Bosco Verticale est l’un des tout premiers bâtiments écopaysagers.Autrement dit, qui intègre la biodiversité dans sa structure et qui contribue à l’amélioration du paysage urbain par l’utilisation d’éléments naturels (notamment des végétaux). L’objectif des concepteurs, le Studio Boeri, étant de fournir au quartier de Porta Nuova, deux tours d’habitations qui soient écodesign.
L’inauguration du Bosco Verticalede Milan en 2014  a fait couler beaucoup d’encre. Surnommées « forêt verticale » par les médias, les deux tours ont suscité l’intérêt de tous les acteurs du domaine de la construction immobilière, mais aussi l’intérêt des activistes en faveur de la protection de l’environnement. Le Bosco Verticaleconstitue l’un des exemples concrets (et réussis) de construction écodesign.
Pas moins de cinq ans ont été nécessaires pour que le projet s’achève. Pour la construction des tours, 730 arbres, 5000 arbustes, 11 000 vivaces et pas moins de 50 autres espèces de plantes ont été utilisés. Cette quantité impressionnante de végétaux équivaut à une forêt de un hectare. Néanmoins, ceux-ci ont permis de créer de véritables murs végétaux. Ce qui donne aux tours l’apparence de forêt vertical.
Le Bosco Verticale de Milan est prévu pour accueillir un grand nombre de personnes. Les appartements sont vendus à partir de 3000 euros le m².

Qui sont les acteurs de ce défi architectural ?

qui-sont-les-acteurs-de-ce-defi-architectural.jpg

Le Bosco Verticale doit sa conception et sa réalisation au studio Boeri, qui n’est autre que celui de l’architecte Stefano Boeri. Pour ce projet, Boeri et son équipe d’architectes, composée entre autres de Gianandrea Barreca et de Giovanni La Verra, ont fait appel à des horticulteurs et des botanistes pour la partie installation des plantes. Il a fallu 6000 travailleurs pour mener le projet à bien et jusqu’à son.